Trois associations, Apei Ouest 44, ADMR 44 et Al’fa Répit, proposent un nouveau service de relayage à domicile : Le Bol d’Air des Aidants. Pour tous les aidants familiaux de personnes âgées ou d’adultes en situation de handicap mental des territoires de Cap Atlantique, Carène, Pays de Pontchâteau Saint-Gildas-des Bois et Sillon.

Le besoin de souffler ou la nécessité de s’absenter lorsqu’on est aidant au quotidien d’un proche âgé dépendant ou d’une personne en situation de handicap mental est primordial pour préserver un équilibre familial et personnel, mais souvent difficile à mettre en place. Les aidants familiaux doivent être soutenus et le relais auprès de leur proche, organisé.

C’est d’après ce constat qu’un nouveau service, Le Bol d’Air des Aidants, porté par trois associations du département de Loire-Atlantique, a vu le jour en mars dernier. Ce nouveau service a pour objectif d’apporter du répit aux aidants tout en préservant les habitudes de la personne aidée, qui reste dans son cadre de vie habituel. Ce dispositif inédit de relayage inspiré du «baluchonnage» québéquois s’adresse à toutes les familles accompagnant un adulte en situation de handicap mental ou une personne âgée atteinte de troubles cognitifs et de maladies neuro-évolutives.

Un même relayeur, spécialement formé, intervient à domicile 24h/24, pour prendre le relais sur tous les actes de la vie quotidienne auprès de la personne aidée, sans se substituer aux services d’aide à la personne déjà mis en place. Les interventions s’étendent au minimum de 36 heures (soit 2 jours et 1 nuit) jusqu’à 6 jours consécutifs, avec le même professionnel intervenant. A charge pour les aidants de mettre à disposition du professionnel une chambre et de prévoir les repas. Ces interventions peuvent avoir lieu les week-ends, en semaine, pendant les vacances. Le service se veut souple et le plus adapté possible aux besoins des familles.

Le coût du relayage a été calculé au plus juste pour que ce ne soit pas un frein pour les familles déjà souvent impactées financièrement. Ainsi, le forfait s’élève à 252 euros pour 36 heures d’intervention soit un coût horaire de 7 euros ouvrant droit à une réduction d’impôts de 50%. Par ailleurs, les aidants peuvent solliciter des aides supplémentaires en contactant l’une des trois associations partenaires.

Marie-Claude Quéré s’occupe quotidiennement de sa mère âgée de 88 ans : « Je souhaitais m’absenter. Une des associations m’a très vite proposée de rencontrer une personne pour m’orienter sur le service relayage qui semblait correspondre à mes attentes et mes questionnements. Le relayage s’est très bien passé. J’ai eu très rapidement confiance dans l’intervenante ainsi que ma maman qui a ressentie cette présence comme une sécurité, un réconfort, un soutien. Elles ont réussi à créer une relation apaisante et dynamique. J’ai la chance d’avoir une maman qui s’adapte encore facilement aux personnes mais je trouve intéressant que ce soit le même relayeur avec laquelle elle a déjà tissé des liens et qui connait ses besoins.

Le Bol d’Air des Aidants a commencé ses interventions en mars dernier, interrompues par la crise sanitaire, mais est désormais à nouveau opérationnel. 9 relayeurs sont aujourd’hui formés (8 femmes et 1 homme) pour assurer le service qui va intensifier ses interventions cet été, car la période du confinement a été particulièrement difficile pour les aidants. Aussi, le relayage sera exceptionnellement étendu à l’ensemble du département et ce, jusqu’à la mi-septembre.

 

Coordinatrice Service Relayage – Nadine LE CADRE
Tél : 02 40 53 99 99
Courriel : n.lecadre@apeiouest44.fr

La présentation du Service Relayage est en téléchargement ici.